Comment to 'Dr. Guillemant. Nous ne sommes pas au sein d’une crise sanitaire, mais en pleine révolution politique, sociale et anthropologique, au niveau mondial, plus particulièrement dans les pays développés.'
  • Comme on le dit depuis un moment, ça commence à faire beaucoup de complotistes. Il faut vraiment s'enlever de la tête que vaccins = liberté = retour à la vie normale. C'est une escroquerie et c'est désormais prouvé puisqu'un homme de 83 ans qui habite en Île-de-France et qui a reçu ses deux shoots, à déposé un recours au conseil d'état pour être exonéré de toutes mesures telles que le confinement, couvre-feu et autre restrictions de liberté, puisqu'il est maintenant vacciné.

    La réponse est édifiante.

    Obligé de répondre, le juge des référés du Conseil a rejeté la demande du requérant. Les mesures mises en cause «ont été motivées [...] par la nécessité de freiner la diffusion du virus», rappelle-t-il dans sa décision. Or, «pour efficace que soit la vaccination [...], elle n'élimine pas complètement la possibilité que les personnes vaccinées demeurent porteuses du virus. Les individus demeurent donc contagieux et pourraient donc continuer de participer à la propagation de l'épidémie, s'ils sont autorisés à ne plus être confinés.

    https://www.lefigaro.fr/conjoncture/faut-il-deconfiner-les-personnes-vaccinees-la-question-s-invite-au-conseil-d-etat-20210330

    Autrement dit rien ne change après la vaccination, d'autant que l'Angleterre, Israël et maintenant le Chili montrent que c'est plutôt pire après que mieux. On peut donc même maintenant dire qu'elle ne protégera pas non plus des amendes.

    Le problème des mensonges c'est qu'ils dissimulent toujours des intentions inverses, sans quoi ils n'existeraient pas.

    0 0 0 0 0 0
    • En Israel, il y a  une surmortalité du à la vaccination. Depuis qq jours, ils ne publient même plus les chiffres. Il ne faut pas effrayer les autres pays qui ne jure que par ça.

      0 0 0 0 0 0
      • L'article ne parle pas de l'éfficacitée des vaccins mais du principal but de la vaccination qui est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen.

        0 0 0 0 0 0
        • Implicitement quand même, puisque le but recherché est de te refiler une identité numérique, le vaccin n'a pas besoin de protéger ni celui qui le reçoit, ni les autres, il peut même causer des dégâts, ça n'est pas un souci. Bref ça donne du sens à l'insensé.

          0 0 0 0 0 0