Comment to 'Bonne nouvelle ! les États-Unis excluent les passeports vaccinaux'
  • Purée, je ne l'ai vu qu'aujourd'hui. En Italie, Mario draghi et sa clique ont rendu obligatoire le vaccin pour tous le personnel de santé. S'ils ne le font pas, ils n'auront plus de salaire. Si ça ça ne fait pas sauter la marmite, je ne sais pas ce qu'il faut. Il est clair qu'ils finiront par le rendre obligatoire pour tout le monde, enfants y compris.

    0 0 0 0 0 0
    • Je viens de demander à mon fils si sa compagne qui est aide soignante avait été obligée, il m'a répondu, obligée non, mais fortement conseillée de le faire oui... et les trois petits points ne sont pas là pour rien, en gros ça revient au même.

      C'est une magnifique opportunité pour les soignants, je ne suis pas sûr qu'ils plongent dessus parce qu'ils l'ont depuis longtemps et qu'ils ne s'en servent pas.  Plus de salaires = plus de travail = plus de soins. Il suffit de mettre de grande pancartes à l'entrée des hôpitaux. "S’adresser à Monsieur Draghi". Et vlan Drgahi prends toi ça dans les gencives.

      Les gens n'ont pas conscience de leur pouvoir, c'est toujours la même chose.

      Il faudrait juste que les gens comprennent ça. Ils finiront bien par le comprendre, le jour où ça arrivera on se demandera tous pourquoi on y a pas pensé plus tôt.

      Rendre obligatoire pour tout le monde un produit dont on ne connaît ni l'efficacité, ni les effets secondaires à court et à long terme, pour une maladie dont on a bien du mal à démontrer qu'elle provoque une surmortalité, signifierait qu'on peut rendre obligatoire n'importe quel produit pour n'importe quelle raison. Il y a-t-il une dictature où se fut un jour le cas ? Que je sache non, même pas. Nous sommes en pleine innovation ! :-)

      0 0 0 0 0 0
      • Chez ma fille pareil, pas obligée non, mais fortement conseillée, et harcelée tout le temps par le médecin en charge de la maison de repos .....

        0 0 0 0 0 0
        • N'oublions pas qu'à l'heure actuelle, il est possible de se (faire) tester régulièrement. Il faudrait peut-être le dire au médecin en question...

          0 0 0 0 0 0
          • Bien sûr c’est tous les vendredis chez eux en plus !

            0 0 0 0 0 0
            • Oui mais là ils ont franchi un pallier. Ils ont votés un décret avec obligation. Pas uniquement pour les travailleurs en milieu hospitalier mais ça vaut pour tout ce qui touche à la santé (ambulanciers, pharmaciens,...). Pour faire en sorte que ça marche, ils vont faire des exemples. Ils vont en prendre qq uns dans le lot et appliquer le décret pour montrer aux autres ce qui risque de leur arriver. Ils leur mettront une pression incroyable avec courrier, personnes mandatées,... Enfin j'imagine que ce sera comme ça. De toute façon, ils ont prévu le grand reset. Donc que les hôpitaux fonctionnent ou pas avec assez de personnels, ils n'en n'ont rien à foutre. Je suis quand même étonné, même du côté des lanceurs d'alertes, il n'y a aucun retour par rapport à ça, à ce qu'il se passe en Italie par rapport à ce décret.

              0 0 0 0 0 0
              • Ça devient donc de l'obsession chez certains.

                0 0 0 0 0 0
                • Pourquoi sont-elles obligées de se faire tester toutes les semaines puisque même si elles sont positives elles travaillent quand même? Qu'est ce qu'il se passe si elles refusaient de faire le test?

                  0 0 0 0 0 0
                  • Bonne question pour les tests, et bien ça sert  à donner des chiffres au JT pour faire peur à tout le monde et ainsi faire perdurer la situation, ce qu'on pourrait faire aussi avec n'importe quel virus, surtout avec celui de la grippe, là encore on innove, ça n'a jamais été fait. C'est fou comme il y a des chiffres qui ne nous regardent pas, et comme il est impératif que l'on en manque pas d'autres.

                    MarcusAntonius je ne sais pas si il y a eu autre chose que des obsessions depuis le début dans cette histoire, obsession des masques, de la distanciation, du gel hydroalcoolique, des la désinfection, de la distanciation, des morts, puis des cas faute de morts, et des vaccins, très tôt, souvenons-nous qu'il n'a pas fallu des mois pour qu'on nous dise que le virus serait là tant qu'on ne serait pas tous vaccinés.

                    En France voilà maintenant qu'ils disent qu'on peu espérer retrouver sa liberté à partir du moment où 90% des gens seront vaccinés, ce qui veut dire jamais puisqu'en 4 mois ils sont à 4% et que parait-il le virus change tout le temps.

                    Ceci est très bien fait pour mettre en évidence à quel point on se moque du monde. C'est fait avec humour et élégance. Chez nous, ils parlent moins, ça évite de se contredire autant, mais la situation est la même.

                    0 0 0 0 0 0