• 224

Trouver l'amour en cette période

Je viens de voir une émission. Des personnes se sont inscrites sur  un site de rencontre. Pendant le confinement, ils ont trouvé l'amour. Ils se sont d'abord parler sur le site ensuite en vidéo et pour certains ça va bien. Ils n'ont plus qu'une hâte c'est se voir en nature.  Le psy qui était là a dit l'être humain à besoin de sentir la présence de quelqu'un c'est nécessaire pour son bien -être.et puis trouver l'amour en cette période ça fait penser à autre chose. Une chose qui ne sera plus possible quand on retrouvera les amis, c'est se faire la bise. Il faudra se saluer même faire un signe de la main sera interdit. Mais ce que je voulais dire c'est que malgré le confinement un site de rencontre peut avoir  des couples qui se forment . Regarder votre copine ou copain  par vidéo. BONNE CHANCE

0 0 0 0 0 0

😊  Il n'y a pas de mauvaises réponses, tout avis est le bienvenu, participez, osez, ne soyez donc pas timide... 😊

Replies (43)
  • Comme je le dis plus haut, chacun a sa façon d'aimer et pour des raisons différentes. Je suis incapable de tomber amoureuse d'une photo. Je peux dire qu'il est beau, plaisant mais rien de tout cela ne pourra me faire dire que je l'aime. Il m'en faut plus pour aimer et ce n'est pas forcément le physique qui prendra le dessus dans mon coeur. 

    0 0 0 0 0 0
    • Je suis tombée amoureuse ne veut pas dire, pour moi, aimer ...

      1 0 0 0 0 0
      • Je respecte tout à fait ton point de vue mais.."tomber amoureux" signifie quand même éprouver de l'amour pour l'autre. De l'amour naissant, certes, mais de l'amour 😃 

        1 1 0 0 0 0
        • ou de la passion, ou une grande faiblesse qui ne laisse plus le choix, ou un coup de foudre, ou...

          0 0 0 0 0 0
        • Ou une ébauche de l'amour ^^.

          0 0 0 0 0 0
          • certaines personnes tombent amoureuses et décident soit de vivre chacun de leur côté en se voyant souvent ou de se mettre ensemble. Mais il y a un grand pas à faire d'aimer de tomber amoureux et de vivre cela,  car parfois deux êtres ensembles ne sauront peut être pas s'entendre. Pour vivre il faut faire des concessions et le vivre au réel n'est pas toujours facile. Surtout qu'à notre époque, on travaille parfois à deux, on a plus le temps de rien, on stresse, on  se parle plus  Je me demande si certains couples qui étaient bancales, avec le confinement ne se sont pas retrouver J'aimerais bien savoir si quelqu'un a passé ce cap

            0 0 0 0 0 0
            • L'une de mes belle-sœurs a vécu près de 30 ans une relation "chacun chez soi" après son veuvage. Ils se voyaient une à deux fois par semaines, passaient le WE tantôt chez l'une, tantôt chez l'autre, passaient donc du temps ensemble comme n'importe quel couple, sortaient au resto, faisaient les brocantes ou allaient danser ou simplement se promener. pour autant que je sache, ils n'en appréciaient que plus leurs retrouvailles. Vivre à deux à temps complet ne comporte pas que des avantages je suppose, ce type de relation leur donnait sans doute l'opportunité de souffler, car je n'ai pas le souvenir de les avoir vu se disputer.

              0 0 0 0 0 0
              • Durant les 5 ans avec jf nous nous sommes disputés 2 fois (une fois à cause de mon fils et une fois à cause du sien) et avons eu 2 discussions c'est tout ...

                0 0 0 0 0 0
                • Probablement que oui, comme avec les gilets jaunes, des tas de gens qui ne se parlaient plus, des gens se sont retrouvés.

                  0 0 0 0 0 0
                • Discussion n'est pas dispute, mais je joue sans doute un peu sur les mots ^^.  Qu'importe après tout la façon d'être un couple, pour autant que les deux soient heureux. N'est ce pas tout ce qui compte ?

                  0 0 0 0 0 0
                  • Exactement ! "Comme on fait son lit, on se couche."

                    0 0 0 0 0 0
                    • Sauf qu'il y a des lits qui bougent les draps.

                      0 0 0 0 0 0
                      • Dispute peu vouloir dire discussion très appuyée. en Anglais une dispute est plutôt une contestation. On est pas obligé de se lancer des marmites à la figure quand on se dispute, sinon alors, c'est plus une bagarre :-)

                        1 1 0 0 0 0
                      • Oui Pilou1957 mais, le travail, les courses, le ménage, les enfants, la famille, tout ça est déjà chacun de son côté, et le reste du temps c'est encore trop? Si il faut encore devoir souffler malgré tout ça, c'est que quelque chose ne va pas. Vivre avec quelqu'un ça doit être un plaisir. Quand je ne ressens pas ce plaisir, je m'abstiens.

                        Dit-on d'un animal de compagnie que l'on aime s'en séparer pour mieux apprécier le retrouver? Je n'ai jamais entendu dire.. J'ai une chienne depuis 7 ans, depuis le premier jour, je peux partir 1 heure, dix minutes, c'est toujours la fête quand je rentre, de mon côté, je suis toujours content de la retrouver, même si contrairement à elle, je ne fais pas de bonds sur place, je suppose qu'à peu près tout le monde connaît ça ou à connu. 

                        Pourquoi ne serions -nous pas capables de faire de même avec un humain ? Parce que c'est un humain?

                        0 0 0 0 0 0
                        • Couple libre, occasionnel ou légitime, voire libertin, je suppose que la façon dont certains vivent leur vie les satisfait. Tu  faisais remarquer plus haut que "chacun fait son lit comme il se couche, mais je persiste à croire  que c'est avant tout un état d'esprit.

                          0 0 0 0 0 0
                          • Oui je l'ai dit et je le maintiens. Mais une relation ne fait pas forcément un couple.. là est le hic pour moi. J'ai bien expliqué mon point de vue ci-dessus ;-)

                            0 0 0 0 0 0
                            • Pourquoi chercher la totale?

                              0 0 0 0 0 0
                            • " Tomber amoureux d'une voix " ?  pour moi c'est une question de "ma" logique élémentaire !

                              Tout  ,fait possible, quand je vois les millions de CD que certains artistes vendent, ce n'est pas qu'une utopie !

                              De plus je classe inconsciemment ( d'abord ) les voix comme "horripilantes"  et d'autres comme "acceptables " et d'autres comme magiques !


                               Une voix est d'abord une vibration de l'air, et fait partie de la gamme d'expression humaine et virtuelle ( GPS, Alexa, centrale téléphonique... ) soit transmise directement soit virtuelle analogique, il existe un superbe film à ce sujet...



                              0 0 0 0 0 0
                              • Oui mais dans ce film, c'est un peu plus qu'une voix, c'est aussi une personnalité. Sinon, il y a des voix qui envoûtent, des voix sexy, chaleureuses, douces, posées, rassurantes... bah il y en a un peu pour tout les goûts...

                                0 0 0 0 0 0
                                • D'accord avec toi Baloo, bonne analyse, Et des voix qui peuvent "flanquer" une frousse bleues....c'est possible aussi !! 



                                  0 0 0 0 0 0
                                • Café et Pilou1957 il me semble qu'il y a un problème de langage avec le mot couple.

                                  Il est vrai que la définition du couple ci-dessus inclus des sens différents, par exemple un couple de danseur est bien un couple, mais sporadique. Le problème du mot couple, c'est qu'il faut lui ajouter quelque chose sinon il reste assez vague finalement.

                                  Par contre, si on cherche les synonymes de "époux" ça donne: conjoint, couple, homme, légitime, mari, marié, moitié

                                  C'est là qu'on voit qu'un couple à finalement plus de valeur que sa propre définition. 

                                  En y réfléchissant, je pense avoir compris pourquoi. Avant, il y avait le terme "époux" qui était beaucoup plus précis. C'était clair et sans équivoque, c'était un mot qui se suffisait à lui même,  dire "époux à temps partiel", ou "époux chacun chez soi" où "encore époux libres", n'aurait pas eu de sens, pire il y aurait eu contre-sens. Comme le mariage à disparu progressivement, "époux" disparaît, et on dirait qu'il manque maintenant un mot au dictionnaire, le même, mais sans la notion de mariage.

                                  Et là c'est vraiment un bon exemple, la perte de précision d'une langue, sa contraction ou sa restriction mène toujours à une perte de valeurs, puisqu'il manque alors des mots pour les exprimer avec précision.

                                  C'est un peu comme le mot "travail" qui à l'origine était synonyme de souffrance, labeur, torture. Il en reste une trace avec la salle de travail, salle où la femme accouche et donc souffre.

                                  Aujourd'hui, tout le monde travaille, sauf que certains travaillent gaiement et librement (étymologiquement parlant, ceux-là ne travaillent pas), d'autres péniblement, voir très péniblement et parce qu'ils y sont contraints. Comment voulez-vous que les uns comprennent les autres? 

                                  C'est encore une fois très Orwellien et c'est d'époque. Quand les mots n'ont plus le même sens pour les uns et les autres, il devient difficile de se comprendre et donc de s'exprimer.

                                  0 0 0 0 0 0
                                  • Je pense que Pilou1957 et moi on s'est compris finalement :-) Mais voilà, tu as mis le doigt dessus. Pour moi un couple, ce sont 2 personnes qui sont "mariées" sans papier et tout ce qui va avec.

                                    0 0 0 0 0 0
                                    • Oui, je voulais juste souligner le problème du "pour moi" en fait.

                                      0 0 0 0 0 0
                                      • Ok, je vois ;-))) Et bien voilà comment je considère la vie de couple :-)

                                        0 0 0 0 0 0
                                      • De par mon expérience de vie, j'ai souvent constaté que même en parlant la même langue , l'autre ne nous comprends pas ?


                                        0 0 0 0 0 0
                                        • La plupart des gens parlent mais ils n'écoutent pas forcément. Ils déballent et déballent ce qu'ils ont à dire chacun leur tour ou carrément en même temps. Il est important d'être à l'écoute de l'autre et de ne pas dire "oui, oui, ah ok, ça va,..." sans vraiment prendre en compte ce que l'autre dit. Il y a un truc infaillible c'est que la plupart du temps les gens disent "oui, je t'écoute" alors tu demandes "ah oui et qu'est ce que j'ai dit ?" et bam .. pas de réponse car il (elle) n'a pas écouté. Un vrai dialogue est très important .. pas un dialogue "de sourd". 

                                          0 0 0 0 0 0
                                          • Tu as raison, mais ceci dit, je connais des malentendants qui dialoguent mieux certains d'entre-nous qui " entendent "  😉  et notamment une maman sourde muette qui dialogue très bien avec ses enfants, dont un est sourd !

                                            Mais je crois que la plupart des gens ne sont pas dupes ! cela fait parties des civilités, et c'est encore pire aux USA ! on se croirait dans une pièce de théâtre si je puis me permettre tant soit peu une analogie.....


                                            0 0 0 0 0 0
                                          • Je ne sais pas si c'est pire aux USA, qu'est-ce qui te fait penser ça ? Que je sache il n'y a pas de lois restrictives sur la liberté d'expression, sur le même temps nous en avons de plus en plus. Je suis convaincu que même si ça ne concerne que l'espace public, ça joue aussi un rôle dans l'espace privé, même sur la capacité d'écoute, ce qu'on ne peut dire, on ne peut l'entendre. Je trouve qu'il y a une certaine neutralité obligatoire et affolante et que ça ne peut être que mauvais pour la communication.

                                            0 0 0 0 0 0
                                            • Ce qui me fais penser ça ? c'est que j'ai vécu aux USA et notamment à NYC ! Alors ce qui est flagrant au premier abord,  ce sont les faux sourires, en plus l'apparence extérieure, les conversations idiotes qui tournent autour de l'argent, des voyages, du "magasinage " , de la beauté de leurs enfants, des esclaffement de rires stupides ( regardez moi je suis là )  et j'en passe....il faut l'avoir vécu pour le croire, j'en conviens !

                                              Quand j'ai du partir pour Montréal, j'ai dit "OUF" ! une autre planète ou l’empathie existe....( juste pour le gag, ce sont des policiers qui m'ont présentés à une gérante d'immeuble pour trouver un appartement ) m'étonnerais que l'on voie ça ici....LOL

                                              Juste un truc, le Québec c'est cool...mais l'Ontario, euhhhh c'est très ressemblant aux USA...



                                              0 0 0 0 0 0
                                              Not logged in users can't 'Comments Post'.
                                              •  · Premium
                                              •  · 1678 views
                                              Info
                                              Added:
                                              Changed:
                                              Category: