• 135

Va-t-on vers une guerre ?

Le ton monte entre la France et la Turquie . Le président turc averti Macron de ne pas "chercher querelle à la Turquie" dans le cadre du conflit entre la Turquie et la Grèce à  propos de la prospection pétrolière en Méditerranée. La Turquie revendique le droit d'exploiter des gisements d'hydrocarbures dans une zone maritime qu'Athènes  estime relever de sa souveraineté. Les deux pays ont montré leurs muscles à coups de déclarations , de manoeuvres militaires et d'envois de navires sur zone. La France a clairement affiché son soutient à la Grèce en déployant des navires de guerre et des avions de combat. Je dirais ceci quand deux personnes ne s'entendent pas pourquoi une troisième et quatrième s'en mêlent. Parfois on sait pas bien ce qui se passe et les autres arrivent avec leurs explications à eux et voilà comment commence une guerre.

0 0 0 0 0 0

😊  Il n'y a pas de mauvaises réponses, tout avis est le bienvenu, participez, osez, ne soyez donc pas timide... 😊

Replies (5)
  • C'est une très bonne question, dommage que tu n’as pas droit au chapitre ! J'ajouterais, et particulièrement pour Macron, qu'il ferait bien mieux de s'occuper de la guerre civile qui se prépare dans son propre pays ! Mais voilà c'est un psychopathe dont l'activité principale est de donner des leçons aux autres. Les polititiens sont dans le verbe, plus dans l'action, et lui pour ça c'est l'as des as.  

    Je dirais ceci quand deux personnes ne s'entendent pas pourquoi une troisième et quatrième s'en mêlent. Parfois on sait pas bien ce qui se passe et les autres arrivent avec leurs explications à eux et voilà comment commence une guerre.

    On l'a encore vu dernièrement avec la Biélorussie où il se proposait comme médiateur, ce qui lui a valu la réponse suivante de la part de Loukachenko: "Emmanuel Macron veut s’entremettre dans les négociations en Biélorussie. Laissez-moi venir et devenir d’abord médiateur entre les Gilets jaunes et Macron. La situation y est tendue […], mais il ne le voit pas». 

    Selon lui, «c’est l’occasion de détourner l’attention de leurs propres problèmes et de la concentrer sur un autre pays». Voilà c'est ça Macron et rien que ça, partout où il va c'est ce qu'il fait, on l'a vu aussi au Liban, c'est pareil, il va au salon de l'agriculture il donne des leçons aux agriculteurs, il va au salon de l'auto, il donne des leçons aux autos.

    Au delà de ça, c'est un "marcheur" et question "marchés" en voilà un bien juteux !

    En plus, le programme prévoit également la rénovation de quatre frégates et l'acquisition d'armes antichars, de torpilles et de missiles.

    18 x 80million = 1.44 milliards  sans parler des frais pour la mise en œuvre, infra, pilotes, formation, carburant,entretien... avec un pib qui fait moins de 200 milliards et une dette de plus de 200% comment un pays ruiné peut-il les payer ??? L'UE va sans doute leur prêter encore plus de faux billets qu'ils rembourseront via des banques privées avec de vrais intérêts  et appauvrir encore un peu plus le peuple Grec déjà dans la misère? Tout ça pour aider la France à rembourser les siens ?

    La Turquie est aussi une épine dans le pied pour l'UE, c'est peut-être intéressant pour eux de pousser la Grèce à l'affrontement sans trop se mouiller. Le tout sur fond d'appétits à propos de vastes gisements gaziers. 

    Drôle de monde ! Espérons que Macron ne vise pas le prix Nobel de la paix, n'est-ce pas ?

    0 0 0 0 0 0
    • Macron est encore parfois un gosse. IL s'occuperait bien du ménage des autres et il voit pas ce qui se passe chez lui Cela va finir peut être comme ça


      image_transcoder.php?o=bx_froala_image&h=2367&dpx=1&t=1600009876TURQUIE


      image_transcoder.php?o=bx_froala_image&h=2368&dpx=1&t=1600009922


      FRANCE


      image_transcoder.php?o=bx_froala_image&h=2369&dpx=1&t=1600009982

      GRECE qui est contente que quelqu'un s'occupe comme cela elle se repose . Ce n'est qu'une image

      0 0 0 0 0 0
      • Un autre avis sur cette question ici, je suis assez d'accord avec ce monsieur.

        0 0 0 0 0 0
        • J'apprécie Morad El Hattab pour avoir écouté plusieurs de ses interviews dont celle-ci où il parle de l'un de ses ouvrages "Vladimir Poutine, le nouveau De Gaulle".

          Il évoque également la désouverainisation de la France.. très intéressant !

          En écoutant ses explications, on comprend très bien l'impact que pourrait avoir, je cite "le comportement odieux de Macron envers M. Poutine en ce qui concerne l'affaire Navalny". Il a carrément poussé son arrogance à accuser M. Poutine de tentative d'assassinat ! Il se permet tout ce nain de jardin frustré !

          Il faut quand même réfléchir et ne pas penser et parler bêtement.. Navalty était un opposant bien connu de tous face à Poutine et.. ce dernier l'aurait fait assassiner ! Ohhh non.. Poutine est plus intelligent que ça ! Encore une manipulation des médias à mon sens..


          0 0 0 0 0 0
        • En regardant une vidéo intitulée "Grèce - Turquie : les origines du conflit en Méditerranée Orientale", j'ai appris qu'il existait une Convention des droits de la mer.

          Sous la vidéo, je vous mets le lien vers un document qui vous permettra de mieux comprendre ce que sont "les droits de la mer". À vous de le lire mais ma conclusion est que la Turquie serait en droit de forer à 2 km de ses côtes.

          Erdogan est très controversé, à raison, mais sur ce point.. il serait en droit.

          https://www.un.org/fr/sections/issues-depth/oceans-and-law-sea/

          Les principales caractéristiques de la Convention :

          • Les États côtiers jouissent d’une souveraineté sur leur mer territoriale, qui s’étend jusqu’à 12 milles marins du littoral. Les navires et aéronefs de tous les pays bénéficient d’un « droit de passage inoffensif ».
          • Les États côtiers jouissent, dans une « Zone économique exclusive » de 200 milles marins, de droits souverains sur les ressources naturelles et sur certaines activités économiques. 
          • Les États côtiers ont juridiction sur les ressources de leur plateau continental (extension sous-marine du territoire d’un État) pour explorer et exploiter ses ressources naturelles. La limite du plateau est fixée à 200 milles marins de la côte, ou plus dans certains cas.
          • La Convention établit un mécanisme obligatoire et compréhensif de règlement des différends.
          • La Convention a porté création de trois nouveaux organismes internationaux (l’Autorité internationale des fonds marins, le Tribunal international du droit de la mer et la Commission des limites du plateau continental).
          0 0 0 0 0 0
          Not logged in users can't 'Comments Post'.
          •  · Premium
          •  · 1920 views
          Info
          Added:
          Changed:
          Category:
          2
          2
          2