• 121

L’épidémie a eu un impact relativement faible sur la mortalité !

Une analyse globale de la surmortalité liée à l’épidémie de Covid en France, en 2020. On la compare aux épisodes habituels de surmortalité saisonnière et à leurs effets de moisson. On tient compte de l’évolution de la structure de la population marquée par un vieillissement continu. Au final, on estime à 3,7% l’excès par rapport à la mortalité attendue, très loin des hécatombes annoncées.

C'est donc une étude de comparaison avec les autres années, précise et réfléchie, qui tient compte de différents paramètres, comme le vieillissement de la population. Cette étude à été réalisée par Laurent Toubiana,  Laurent Mucchiellic, Pierre Chaillotd, Jacques Bouauda ét qui a té publiée sur le site de l'IRSAN ( Institut de Recherche pour la valorisation des données de santé ). Voir ici

De plus, la surmortalité chez les moins de 65 ans est nulle, ce qui représente tout de même 80% de la population. Donc, il y a une surmortalité de 3.7% parmis 20% de la population, ce qui est très faible et ce qui aurait pu encore être fortement réduit, avec une prise en charge des malades dès le début et en laissant les médecins traitants soigner.

Donc, d'un point de vue santé il n'y avait, et il n'y a strictement aucune raison de s'inquiéter, aucune justification aux mesures liberticides, aucune raison de faire des vaccins à la hâte.

Alors puisque c'est officiel, on va retrouver notre vie d'avant ?

Et bien non, justement ! Et c'est cela qu'il faut bien comprendre. Puisque les raisons de tout ce branle-bat le combat ne sont pas sanitaires, peu importe comment évolue le virus, les raisons pour lesquelles on nous a changé la vie, elles subsisteront. La fin de l'histoire ne dépend pas d'un virus qui n'a pratiquement tué personne. Cette étude le prouve encore une fois.

Cette épidémie ne subsiste que grâce au tour de passe passe qui à transformé une épidémie de morts en une épidémie de cas et de ces cas on en a fait un problème qui n'existe pas, laissant constamment penser qu'un cas était, soit un malade, soit un futur malade, mais dans tous les cas un danger.

Ce que l'ont aurait pu faire avec n'importe quelle maladie virale. Personne n'a jamais cherché à pister les restes d'une épidémie de Grippe, ça n'a aucun intérêt, si on le faisait on trouverait tout autant de "cas", venant soit de l'épidémie précédente, soit de la suivante.

On arrête pas l'économie, et on ne met pas les gens sous cloche parce qu'il reste des traces d'un virus dans la population, les tests PCR ne démontrent rien d'autre et ils le savent très bien. Ce n'est pas par hasard si l'on utilise des test qui permettent de le faire.

Donc si on prolonge indéfiniment et artificiellement une épidémie qui n'existe plus, et que l'on fait tout pour la prétendre grave alors qu'elle ne l'est pas, c'est qu'il y a d'autres raisons pour le faire. Les hypothèses ne manquent pas.

  • Reprise de contrôle sur la population alors qu'elle était en train de leur échapper (Gilets Jaunes et tous les mouvements qui se mettaient en place juste avant)
  • Mise en place d'un gigantesque marché du vaccin
  • Destruction des liens sociaux et mise en place d'un système totalitaire (Cela va de paire)
  • Dissimulation des conséquences d'une politique monétaire catastrophique en créant une super crise
  • Empêcher toute forme de manifestations allant contre (ou du moins les contenir largement)
  • Mise en place de la censure

Bien entendu, tout ça au nom du bien commun, puisque tout ça passe sur le dos d'un virus. Voilà pourquoi il semble sans fin.

La seule chose à faire pour en sortir et ça je le maintiens depuis longtemps, c'est d'arrêter de prêter attention aux "cas". Cette soi-disant épidémie n'existe que par ça. être un cas n'a jamais tué personne, sinon je serais mort depuis longtemps, et pas que moi.

Leur plan, virus ou pas, ils ne l’arrêteront pas, trop d'argent et trop de pouvoir en dépend. Le jour où plus personne ne croira à la dangerosité de ce virus, ce qui ne devrait plus trop tarder, ils trouverons quelque chose de similaire pour poursuivre.

0 0 0 0 0 0

😀 Il n'y a pas de mauvaises réponses, tout avis est le bienvenu, participez, osez, ne soyez donc pas timide... 😀

Replies (0)
  •  · Administrator
  •  · 4048 views
Info
Added:
Changed:
1