• 141

Dr. Guillemant. Nous ne sommes pas au sein d’une crise sanitaire, mais en pleine révolution politique, sociale et anthropologique, au niveau mondial, plus particulièrement dans les pays développés.

Le principal but de la vaccination est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen. Il sera en effet permis que le contrôle de ses droits d’accès à différents lieux (restaurants, boutiques, gares etc.) se fasse de manière automatique, ce qui ouvrira un immense marché, celui des objets connectés, tellement savoureux qu’il est capable de transformer des informaticiens en virologues. Cela permettra également l’introduction d’une monnaie numérique déjà préparée par la suppression progressive de l’argent liquide. 

0 0 0 0 0 0

😀 Il n'y a pas de mauvaises réponses, tout avis est le bienvenu, participez, osez, ne soyez donc pas timide... 😀

Replies (11)
  • Comme on le dit depuis un moment, ça commence à faire beaucoup de complotistes. Il faut vraiment s'enlever de la tête que vaccins = liberté = retour à la vie normale. C'est une escroquerie et c'est désormais prouvé puisqu'un homme de 83 ans qui habite en Île-de-France et qui a reçu ses deux shoots, à déposé un recours au conseil d'état pour être exonéré de toutes mesures telles que le confinement, couvre-feu et autre restrictions de liberté, puisqu'il est maintenant vacciné.

    La réponse est édifiante.

    Obligé de répondre, le juge des référés du Conseil a rejeté la demande du requérant. Les mesures mises en cause «ont été motivées [...] par la nécessité de freiner la diffusion du virus», rappelle-t-il dans sa décision. Or, «pour efficace que soit la vaccination [...], elle n'élimine pas complètement la possibilité que les personnes vaccinées demeurent porteuses du virus. Les individus demeurent donc contagieux et pourraient donc continuer de participer à la propagation de l'épidémie, s'ils sont autorisés à ne plus être confinés.

    https://www.lefigaro.fr/conjoncture/faut-il-deconfiner-les-personnes-vaccinees-la-question-s-invite-au-conseil-d-etat-20210330

    Autrement dit rien ne change après la vaccination, d'autant que l'Angleterre, Israël et maintenant le Chili montrent que c'est plutôt pire après que mieux. On peut donc même maintenant dire qu'elle ne protégera pas non plus des amendes.

    Le problème des mensonges c'est qu'ils dissimulent toujours des intentions inverses, sans quoi ils n'existeraient pas.

    0 0 0 0 0 0
    • En Israel, il y a  une surmortalité du à la vaccination. Depuis qq jours, ils ne publient même plus les chiffres. Il ne faut pas effrayer les autres pays qui ne jure que par ça.

      0 0 0 0 0 0
      • L'article ne parle pas de l'éfficacitée des vaccins mais du principal but de la vaccination qui est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen.

        0 0 0 0 0 0
        • Implicitement quand même, puisque le but recherché est de te refiler une identité numérique, le vaccin n'a pas besoin de protéger ni celui qui le reçoit, ni les autres, il peut même causer des dégâts, ça n'est pas un souci. Bref ça donne du sens à l'insensé.

          0 0 0 0 0 0
        • Défense de la «liberté individuelle» : le gouverneur de Floride interdit le passeport vaccinal

          Le gouverneur républicain de Floride Ron DeSantis a interdit par décret le passeport vaccinal, justifiant sa décision par sa volonté de ne pas créer «deux classes de citoyens», et de protéger la liberté individuelle et le secret médical. Le 2 avril, le gouverneur de Floride Ron DeSantis a signé un décret interdisant aux services administratifs de son Etat de délivrer des passeports vaccinaux, ou tout type de document visant à attester qu'une personne a reçu un vaccin contre le Covid-19. 

          Le texte empêche également les entreprises de cet Etat de 22 millions d'habitants d'exiger de leurs clients ce type de passeport vaccinal ou une preuve d'immunisation au virus. Ron DeSantis affirme ainsi protéger la liberté individuelle et le secret médical, et lutter contre la création de «deux classes de citoyens». 

          «Aujourd'hui, j'ai pris un décret interdisant l'utilisation des prétendus passeports vaccinaux pour le vaccin Covid-19. Le corps législatif travaille à rendre permanentes ces protections pour les Floridiens et j'ai hâte de les signer en tant que loi bientôt», a-t-il déclaré sur Twitter.

          En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/85339-defense-liberte-individuelle-gouverneur-floride-interdit-passeport-vaccinal

          J'ai vérifié qui soutenait DeSantis lors des dernières élections. et bien c'est Trump, pourquoi est-ce que ça ne me surprend pas...?

          Il y a un peu plus d'un mois, la Floride ainsi que d'autres états avait suspendu ou du moins largement atténué les mesures sanitaires ce qui avait eu pour effet de voir les plages bondées début mars.

          Ce que Joseph Robinet Biden Junior avait d'ailleurs qualifié de «Pensée néandertalienne».

          Mais comme toujours un mois après il ne s'est toujours rien passé, au contraire comme partout et comme toujours, quoi que l'on fasse ou pas, il y a toujours un pic qui monte et redescend peu de temps après. Je ne sais pas combien d'années il va falloir pour le comprendre et l'admettre.

          J'espère que d'autres états lui emboîteront le pas, il est important d'avoir des exemples qui démontrent qu'il est possible et souhaitable de faire autrement.

          0 0 0 0 0 0
          • 0 0 0 0 0 0
            • C'est difficile de faire mieux comme démonstration. Il y a 8 mois, un graphique similaire existait déjà. Oui, parce qu'il y a 8 mois, après la "première vague", on voyait déjà très bien que la surmortalité globale était faible. C'est le seul paramètre à suivre et il est vérifiable par tout le monde.

              Malheureusement, on dirait que tant que ça n'est pas validé par la télé, ça n'a aucun effet. Pas de bol, elle est du côté des embrouilleurs de cerveaux qui citent des tonnes de chiffres en évitant soigneusement le plus important. On comprend bien pourquoi. Celui-ci suffit à démonter tous les autres, à déculpabiliser la population et c'est la fin de l'histoire.

              0 0 0 0 0 0
            • Je suis un peu étonné que le texte du Dr Guillemant soit paru dans un site consacré à la religion, car ce qu'il dénonce correspond précisément à ce que certaines religions ont pratiqué, à savoir le contrôle de leurs ouailles, notamment par la confesse, mais aussi par la pression sociale qui s'est exercée dans les localités et régions dans laquelle elles étaient (ou sont) dominantes.

              0 0 0 0 0 0
              • Je suis d'accord avec toi, gros paradoxe, on se demande vraiment ce que ça fait là surtout avec la position du Vatican sur le sujet, je me suis fait la même réflexion. Mais bon, de manière générale, pour être croyant, il ne faut pas être à un paradoxe près...

                0 1 0 0 0 0
              • 0 0 0 0 0 0
                • Aha quand même. Ceci explique peut-être la relation avec le site catholique, parce que là il est parti en plein dans la spiritualité, ce qui à mon avis n'est pas de la science jusqu'à preuve du contraire en tout cas. Je ne suis pas du tout d'accord avec ce qu'il dit là.

                  Mais, personnellement je pense qu'il ne faut pas discréditer l'entièreté des idées d'un homme parce qu'il a dit un jour des choses avec lesquelles je ne suis pas d'accord, je laisse juste celles-là de côté, et je garde les autres dans un coin de la tête.

                  Il y a un autre cas comme celui-là, c'est le physicien Jean-Pierre Petit. Drôle de hasard, il vient aussi du CNRS, il en a même été directeur. Je le trouve génial avec beaucoup de cohérence, excepté lorsqu'il parle des extraterrestres. 

                  Pour revenir à Guillemant:

                  "La question de savoir si nous allons effectivement rentrer dans ce nouveau monde, ou pas, va donc dépendre du niveau d’acceptation du vaccin."

                  Il est en effet peu probable que l’on oblige chaque citoyen à porter une identité numérique lors de ses déplacements si 50% de la population n’est pas vaccinée, car on ne va pas limiter à ce point la liberté de circulation. Par contre, si seulement 5% de la population n’est pas vaccinée, il est fort probable qu’on entrera dans ce nouveau monde.
                  La réalité sera évidemment bien plus complexe que cette simplification binaire, qui n’a d’autre but que d’éveiller aux véritables enjeux.

                  Donc, je le répète, nous ne sommes pas confrontés à un problème sanitaire avec le virus. Ce problème-là est peanuts à coté du choix de société qui se trouve devant nous, qu’une politique de gouvernance mondiale semble avoir déjà fait à notre place.

                  Mais je le répète une fois de plus, mon avis est qu’on n’entrera pas dans ce nouveau monde.

                  Moi j'irais même plus loin. Vaccins (dans les conditions particulières Covid), passeport et autres et tout ce qui va suivre, sont déjà la conséquence de notre niveau d'acceptation du masque, je l'ai déjà dit 200 fois et encore redis dernièrement, jamais on aurait du mettre le pied dans cet engrenage.

                  Encore aujourd'hui il reste le témoin le plus visible de notre grande naïveté, eux le voient comme un feu vert, un signe clair de croyance, donc ils poursuivent. Sans cette acceptation, nous serions quitte de ce problème depuis un an.

                  0 0 0 0 0 0
                Not logged in users can't 'Comments Post'.
                •  · Standard
                •  · 381 views
                Info
                Added:
                Changed:
                Category:
                4
                6
                1
                1