• 227
  • More

La cigarette et le tabac

Si je me rappelle bien lorsque j'étais enfant, il y avait des cigarettes avec et sans filtres . On a trouvé que les sans filtres, il y avait un problème. Un peu plus tard on a accepté uniquement avec filtre et maintenant un ministre décide de ne plus qu'accepter que les sans filtres et cela n'est pas nouveau. On ne la supprimera pas, même si elle donne des maladies car cela rapporte à l'Etat.

Du coup les gens s'empressent de dire, si on accepte les sans filtres, pourquoi ne pas interdire aussi les boissons alcolisées , les énergisantes, les sucrées et les colorants...On veut faire des boissons o% d'acool mais on ne sait pas, il faut 0,06% à 1% pour faire de la bière et on met une étiquette 0% avec un peu plus de sucre ou fruitée. Puis un autre problème se pose c'est que ceux qui sont alcooliques ne pourront jamais boire sans alcool car cela nuirait à leur santé....(voir médecine)

😀 Tout avis est le bienvenu, participez, osez, ne soyez donc pas timide... 😀

👍 N'hésitez pas à "réagir" sur une réponse, cela fera toujours plaisir à son auteur. 👍

Replies (2)
    • La volonté belge d'interdire le e-cigarette jetable est toujours à l'arrêt .

      L'instauration d'une accise pour les cigarettes électroniques et e-liquides sans nicotiques décembre 2023. Il y aura bientôt des avertissements sanitaires pour les e-liquides sans nicotine décembre 2023 et une collect d'informations relatif aux effets des cigarettees électrioniques sur la santé janvier 2024 ainsi que la qualité des informations présentes dans le dépliant des paquets de cigarettes électroniques décembre 2025.

      Le tabac est dans le collimateur et l'e-cigarette n'est oubliée mais il faut longtemps pour dire que la cigarette électronique et e-cigarette ainsi que le e-liquide sont dangereux pour la santé, on le savait déjà voilà la réfexion de certain

      https://www.aideauxfumeurs.be/les-conso/e-cigarette

      • L'E-cigarette m'a aidé à arrêter de fumer. Il ne faut pas la comparer avec le tabac. Il n'y a pas grand chose dans le E-liquide, en tout cas pas, tant que maintenant. Après, si les marchands de tabac mettent la main sur le marché, ça changera a coup sûr et ils mettront aussi un tas de saloperies dedans.

        Comment j'ai arrêté de fumer !

        En tout premier lieu, bien se préparer mentalement. Il faut se dire deux choses ! La première est de prendre conscience qu'arrêter n'est pas un supplice comme on le prétend (à croire que c'est fait exprès). La seconde, c'est de comprendre que les fumeurs ne se sont pas mis à fumer un paquet par jour ou plus, du jour au lendemain.

        C'est très important de méditer ça avant ! Et donc, il suffit de faire le chemin inverse, c'est à dire à habituer son cerveau, son corps, à ne plus recevoir ces saloperies, et pour qu'il ne se rende compte de rien, le faire très progressivement, exactement, comme on a commencé, mais en faisant l'inverse.

        Je fumais 40 cigarettes par jour. Comptons sur 10 heures, cela fait 4 cigarettes par heure. Et bien, j'ai veiller à ne plus en fumer que 3 pour commencer. Jusque là c'est très facile. J'ai fait ça pendant deux semaines.

        Ensuite je suis passé à 2 par heure, je l'ai fait pendant deux semaines. L'air de rien, j'ai déjà diminué de moitié, c'est déjà très bien !

        Pour gérer ça, je me suis aidé de mon smartphone, chaque fois que j'en fumais une, je mettais un décompte de 30 minutes, et je ne fumais pas avant que ça ne sonne. Je réactivais la période suivante systématiquement.

        L'important est de bien laisser le temps de s'habituer. A chaque étape, au début, j'attendais que mon gsm sonne, mais seulement les premiers jours, ça passe vite... Au bout de quelque jours, on se dit, tiens, déjà x heures ?

        Ensuite, je suis passé à 1 par heure. Cela ne faisait déjà plus que 10 cigarettes par jour, donc j'avais déjà diminuer ma consommation par 4. Et très franchement on s'habitue vite, c'est comme un rythme à prendre. Et c'est d'autant plus encourageant que l'on ressent déjà des bienfaits, le plus marquant c'est l’odorat qui revient progressivement. On sent des choses qu'on avait plus senti depuis longtemps, comme le gazon après la coupe par exemple.

        J'ai donc continué ainsi, j'ai laissé passer deux semaines, puis je suis passé à 1 toutes les deux heures. Pendant deux semaines, puis 1 toutes les 3 heures et ainsi de suite.

        A partir de 1 cigarette par jour, j'ai basculer progressivement sur l'E-cigarette sans me préoccuper pour l'instant de ma consommation de E-liquide (à 12% de nicotine). Mais la nicotine dans le E-liquide ne fait pas le même effet que dans le tabac, donc, je ne vapotais pas comme je fumais. Je pense que c'était plutôt un appui psychologique.

        Et là on en vient à passer à une cigarette tous les deux jours. Ça devient sérieux, les premiers jours, il y a un manque assez important, c'est là que l'E-cigarette devient vraiment utile. Mais on commence à voir le début de la fin, on prend conscience que le chemin n'est plus très long, on ne fume presque plus, et comme on a bien pris le temps, on commence déjà à oublier ce geste que l'on fait sans trop réfléchir, presque systématiquement.

        Puis une tous les 3 jours, laisser passer 15 jours, puis une tous les 4 jours... etc...

        On en arrive ainsi à ne plus fumer qu'une cigarette par semaine, et là c'est vraiment gagné ! Parce que la seule cigarette que l'on se permet sur la semaine, devient vraiment dégueulasse.

        Et là c'est gagné ! On se dit que ça ne "goûte" plus, et que pour en fumer une par semaine, autant s'en passer.

        En même temps, on a retrouvé du goût, de l'odorat, je me souviens de la première fois où j'ai senti l'odeur de la pluie. Et on retrouve son souffle !!!! J'ai un voisin qui m'a même dit spontanément que j'avais un plus beau teint, il ne savait pas que j'avais arrêté.

        Bon, et l'E-cigarette ? Et bien l'avantage, c'est que l'on peut demander le pourcentage de nicotine que l'on désire avec un maximum de 12%. J'ai donc fait de même, j'ai diminué de 2% en 2%, jusqu'à zéro. Toujours en prenant bien mon temps. Mais comme je l'ai dit, cela ne se ressent pas vraiment. Donc, aucune difficulté particulière.

        Le 1 juillet 2023 cela fera deux ans que je n'ai plus fumé une cigarette, chacun sa méthode, mais en prenant son temps comme je l'ai fait, ce n'est pas difficile, il n'y a aucun manque brutal. Et je sais que jamais plus je ne recommencerai. Quant à l'E-cigarette, je vapote peu, je peux rester une journée sans quand je suis occupé, parfois je n'ai plus de produit, j'attends de passer devant le magasin. Il y a des jours ou je vapote un peu plus, mais jamais tout le temps. Je ne ressent aucun symptôme lié.

        Voilà, si ça peut servir à quelqu'un qui passe par ici...tant mieux !

        Login or Join to comment.