• 198

Le syndrome de la cabane

Avec le virus, le confinement et maintenant le déconfinement, certaines personnes ont peur de sortir pour prendre les transports en commun, aller au travail. Il y a un stress pour certains comme les resto et café et autres sont pas encore ouverts. On ne va que pour travailler, plus pour s'amuser et cela devient pour certains un poids lourd, . C'est le syndrome de la cabane. On aurait plus l'appeler comme cela lors des attentats aussi.

https://www.msn.com/fr-be/actualite/other/le-d%C3%A9confinement-vous-effraye-vous-souffrez-probablement-du-syndrome-de-la-cabane/ar-BB14RBS8?ocid=msedgdhp

0 0 0 0 0 0

😊  Il n'y a pas de mauvaises réponses, tout avis est le bienvenu, participez, osez, ne soyez donc pas timide... 😊

Replies (7)
  • C'est un sentiment qui doit-être terrible. Le souci à venir est que si ces gens qui en souffrent n'arrivent pas à passer outre et sortir, revivre même autrement, ils vont sauter à pieds joints vers une maladie mentale de laquelle ils auront difficile de se défaire. Si ces personnes sont bien entourées, cela peut bien évoluer mais ce sera totalement différent si d'autres sont seules, très seules !

    0 0 0 0 0 0
    • Moi personnellement ce n'est pas le virus qui me déprime, c'est la façon dont cette affaire a été traitée du début jusqu'à la fin, et la fin c'est quand ? La naïveté des gens encore aujourd'hui d'ailleurs, et les conséquences de tout ça à venir. Quant à sortir, c'est un peu la même chose, voir des gens masqués, que tu ne peux pas frôler, et une liberté déjà bien entachée avant et que l'on réduit encore et encore sous prétexte de ceci ou cela, toujours une bonne raison évidemment,  hier c'était la attentats, aujourd'hui un virus, demain les conséquences non pas du virus, mais des mesures prises, c'est important de faire cette nuance, parce que ce sont des choix !

      Petit à petit nous glissons vers le totalitarisme, voilà ce qui ne me convient pas et qui me déprime. Je crois que beaucoup se rendent bien compte de ça sans pour autant oser se l'avouer, c'est tout ça qui ne me donne pas envie de sortir.

      Et à propos de fin, que va-t-il se passer simplement lors de la prochaine épidémie de grippe pensez-vous ? Déjà, comment allons-nous nous comporter?

      Tout le monde sait maintenant que la grippe et d'autres font bien plus de morts, alors à la prochaine épidémie même de grippe, comment vont réagir les gens? Il va être compliqué de se dire, j'ai mis un masque et je suis resté chez moi pour 3 ou 400.000 morts, mais je ne fais rien pour 600.000. Je crains donc qu'on ressorte masques, plexiglas sans même qu'on ne nous l'impose si toutefois on nous a autorisé à les enlever d'ici là, y a rien de moins sûr comme c'est parti là. 

      Idem pour les pouvoirs en place. Ne rien faire pour la prochaine épidémie revient à dire, que tout ce qu'ils ont fait n'a servi à rien, pensez-vous qu'ils vont vous dire qu'ils se sont trompés? Et bien ça m'étonnerait beaucoup, d'autant que toutes leurs conneries vont nous mener très vite dans une situation économique inextricable, qu'il leur sera impossible de ne pas justifier. Ce n'est pas ce qu'ils feront, désormais virus = privation de liberté, si vous observez bien la presse, elle vous y prépare.

      De là à imaginer le masque, les plexis, le 1,5 m, les réunions interdites donc les manifestations, les contrôles de nos déplacements, les applications de traçage etc, le tout en permanence il n'y qu'un tout petit pas qu'il est facile de franchir petit à petit.

      D'autant que ce qui va avec tout ça, la seule réponse qu'ils sont décidé à apporter c'est de la dette, encore et toujours plus de dette et que la dette c'est toujours de l'impôt et donc forcément l'austérité donc l'esclavage. Le tout est parfaitement cohérent, il n'y a pas d'esclavage sans totalitarisme.

      Le moindre incident est récupéré à cette fin, pensez-vous qu'ils n'exploitent pas un incident pareil ?

      0 0 0 0 0 0
      • Bien sûr que si ils l'exploitent. Avant de te répondre, je suis allée voir une définition car je voulais être certaine de ne pas dire de bêtises. Tu parles de totalitarisme et tu es tout à fait dans le bon à mon sens sauf que, ce qui est plus grave encore, c'est il est doublé de l'autoritarisme. C'est le mot que j'ai vérifié car en effet, en voici la définition: "Un régime politique autoritaire est un régime politique qui par divers moyens (propagande, encadrement de la population, répression) cherche la soumission et l'obéissance de la société". Nous sommes dans ce système, c'est une certitude.

        0 0 0 0 0 0
        • Les autres pays ne veulent plus de la belgique car la Grèce à fait circuler ceci tous les aéroports belges sont considérés comme zone à risque par l'agence européenne de la sécurité aérienne. ceci dit qui veut la guerre..

          .https://www.msn.com/fr-be/actualite/national/coronavirus-tous-les-a%C3%A9roports-belges-consid%C3%A9r%C3%A9s-comme-zone-%C3%A0-risque-par-l-agence-europ%C3%A9enne-de-la-s%C3%A9curit%C3%A9-a%C3%A9rienne/ar-BB14SOQo ..

          0 0 0 0 0 0
          • C'est marrant, il y a quelques mois encore les Européistes ne voulaient pas entendre parler de fermeture des frontières, quelques mois plus tard, ils n'arrêtent plus d'en mettre partout. 

            Intéressant ! La décision du gouvernement grec n’est pas arbitraire. Elle obéit à à une directive de l'EASA

            L'Agence européenne de la sécurité aérienne est une agence de l'Union européenne, UE qui a, faut-il s'en rappeler, coulé la Grèce en la mettant sous tutelle et qui a fait des Grecs des esclaves avec des salaires divisés par deux et des pensions  ou des allocations de chômage divisées par 3.

            Maintenant la voilà privée de tourisme, et bien ça ne vas pas arranger leurs affaires. Ce n'est pas grave, on imprimera quelques centaines de milliards de plus et on les "sauvera" une fois de plus et  l'Allemagne et quelques banques privées viendront se servir encore un peu plus en intérêts.

            L’Allemagne s’avère être l’un des principaux bénéficiaires de la crise de la Grèce : le pays a gagné 2,9 milliards d’euros d’intérêts entre 2010 et 2017. C’est ce qui ressort d’une réponse du ministère des Finances à Berlin à une demande parlementaire des Verts.

            https://www.euractiv.fr/section/economie/news/germany-earned-2-9-billion-euros-from-greeces-debt-crisis/

            Et ça dure depuis si longtemps....

            Il faudrait peut-être arrêter de les "aider" non ? Tu as raison de parler de guerre, "Ce que nous avons fait à la Grèce est pire qu'une guerre !", estime Joseph Stiglitz, Prix Nobel d'économie 2001. 

            Comment lui donner tort ?

            269,5 milliards d’euros. C’est, selon un rapport du Parlement grec de 2015, la somme que doit payer l’Allemagne à la Grèce au titre des réparations de guerre pour l’occupation du pays par les nazis entre 1941 et 1944. Le remboursement de cette somme, qui représente plus de deux-tiers de la dette grecque (320 milliards d’euros), équivaudrait quasiment à son effacement. Le fait que ces réparations demeurent aujourd’hui impayées rappelle qu’il n’y a pas si longtemps, l’Allemagne était au bord de la faillite, et que c’est précisément l’annulation et/ou le report de ses dettes – de guerre mais aussi hors-guerre – qui ont permis au pays de se redresser et d’être la puissance qu’elle est de nos jours. Un élément dont les instances européennes feraient bien de se souvenir…

            https://lvsl.fr/reparations-de-guerre-la-dette-impayee-de-lallemagne-envers-les-grecs/

            Le problème c'est que dans quelques mois nous seront au même niveau que la Grèce et que madame Vondermachin et ses amis envisagent le même type de "solution" même si c'est de façon encore un peu plus déguisée. Et donc, on en revient à mon hypothèse de départ, on collera tout ça sur le dos du virus et donc du hasard.

            Présentez un tel scénario à un producteur de film, il vous dira que ce n'est pas crédible, mais eux, ils le font ! ( C. Alévêque)

            Le hasard fait ici le contraire de ce qu'il est chargé de faire, il produit toujours les mêmes gagnants. Jusqu'ici.

            Parce que chez les Allemands il y en a de plus en plus qui songent à quitter ce jeu malsain qui ne peut que mal se terminer.

            0 0 0 0 0 0
            • Ne faudrait-il pas faire 2 forums différents ou je m'y perds ?

              0 0 0 0 0 0
            • je n'ai pas le syndrome. J'appréhende l'ouverture des frontières. J'habite pas loin de la frontière française. Quand ils sont chez eux ils respectent à la lettre les consignes. Mais dès qu'ils sont chez nous ou dans un pays voisin, il y a plus rien. Le port du masque sera peut être oublié, chez eux s'il faut mettre on t'oblige, tu auras peut être une amande. Alors que chez nous se sera un avertissement. D'après les statistiques qui sont pas toujours juste, on dit les meilleurs conducteurs sont les français, les belges sont des médiocres. Ils viennent ne respectent rien. Ils se garent sur les trottoirs, empruntent les sens interdits et j'exagère pas venez voir. C'est pas que je  les aime pas, j'ai des amis français. Mais en dehors de chez eux plus rien n'exIste. C'est comme un enfant  qu'on a privé de tout et quand il est ailleurs il se défoule. Si on se protège pas bien on risque de revoir vite le virus qui est toujours bien présent mais pour reconfinement.

              0 0 0 0 0 0
              Not logged in users can't 'Comments Post'.
              •  · Premium
              •  · 1752 views
              Info
              Added:
              Changed:
              3
              2
              3