Search by Keyword
Forums
Forum's Comments
  • C'est vrai, on te demande de plus en plus ton numéro partout, par exemple, chez animal loisir, ils ont un système ou tu dois taper ton numéro sur un clavier pour ajouter ton dernier achat sur ta carte de fidélité. On comprend bien pourquoi, ça leur permet de t'envoyer des pubs et promos par sms, ce qu'ils ne manquent pas de faire, mais ça reste raisonnable chez eux,  environ une fois par mois.

    Ok, mais il n'empêche que ton numéro se retrouve stocké un peu partout et on ne sait où. Ce genre de base de donnée vaut de l'or. En admettant même, ce dont je doute, que les données soient stockées chez le commerçant, Il est de toute manière tentant de céder aux offres alléchantes.

    Au final ça devient comme les adresses e-mail. Bien que pour celle-ci, il est encore possible de jouer avec une adresse que l'on garde pour les sites et une autre qui sert de boite poubelle, ce qu'il est plus difficile de faire avec un numéro de téléphone.

    Bienvenue dans un monde où il faudrait masquer ton visage mais où rien de ce qui est privé n'est respecté.

    0 0 0 0 0 0
    • Je ne sais pas mais tu me fais là un amalgame de tout ce qui est sérieux et ce qui ne l'est pas. Tu résumes des définitions en 3 lignes,  un tas d'histoires dont certaines dramatiques, tu secoues le tout bien fort. Personnellement je n'ai pas de problème à débattre d'une théorie où d'une autre, qu'elle soit dite officielle où dite complotiste, ça m'importe peu. Comme je l'ai déjà dit, combien de théories officielles ne sont-elles pas complotistes? Si tu prends par exemple la théorie officielle sur le 11 septembre, elle est elle-même complotiste... On va où comme ça ?

      Alors voilà j'ai face à moi une théorie. (Point) Partant de là, j'ai des arguments en faveur où en défaveur. N'est-ce pas plus raisonnable ? En fait, je pense qu'il n'y a qu'une seule vérité, et je me fiche de savoir de quelle côté elle est. Le problème c'est ce qui se passe quand elle n'est pas du bon côté.

      Soyons . Aujourd'hui, tout qui émet le moindre doute, ou tout qui ne pense pas comme on le lui dit de penser, qu'il soit scientifique ou non, "intellectuel" ou pas est systématiquement "détruit" par la même méthode. Pas besoin d'arguments, pas besoin de débats, non. Des insultes suffisent. Quand ce n'est pas "complotiste", c'est "raciste", c'est "sexiste", "fasciste" etc etc... Comme si il y avait besoin de parler de reptiles pour les voir arriver, malheureusement non. Moralité, plus rien ne se discute réellement, encore moins avec des arguments et forcément, plus cela crée de théories alternatives, dans le sens diverses. C'est normal tant qu'on est pas tous d'accord. 1+1=2 ne générera pas de théorie. Ne me dis pas que c'est simpliste, prend l'équation la plus complexe, si elle est vrai, ça n'en générera pas non plus.

      Donc, si tu veux que l'on parle de ce qui se passe au Liban, de ce qu'est l'UE, du 11 septembre, du complotisme, ou de n'importe quoi, bref des sujets très complexes, mieux vaut le faire en ouvrant un sujet dédié, parce qu'ici ça n'était pas vraiment le sujet et je ne peux pas te répondre sur tous les points que tu as abordé. Tu peux le faire, ici la liberté d'expression est totale, il n'y a pas de censure.

      0 0 0 0 0 0
      • Soyons , si le virus avait été créé dans ce but, il aurait été un peu plus méchant non? Il y a beaucoup de confusion et pour cause puisqu'elle est sciemment entretenue. 

        A mon avis les gens pensent des choses ainsi parce qu'ils font l'amalgame de la désinformation sur plusieurs sujets. Ce virus évidement, considéré plus dangereux qu'il ne l'est réellement, la fausse idée que le nombre de terriens va augmenter sans cesse.

        Le tout mêlé à une réalité de plus en plus flagrante qui montre qu'une minorité financière joue au monopoly géant avec le monde et du coup, ne lui veut pas que du bien.

        Et puis il y a cette idée de qui plane dans l'air, bien malin qui pourra comprendre ce qui se cache derrière mais toujours est-il que le terme est effrayant, surtout quand ceux qui en parlent sont précisément ceux qui jouent ceux qui jouent avec le monde, je pense à la patronne du où à Klaus Schwab, l'homme des hommes du de Davos. Un peu flippant tout ça non ?

        0 0 0 0 0 0
        • Sauf que cet "article" est une publicité déguisée. C'est évident, il contient beaucoup de mots clé importants et un lien vers le site de rencontre. Toujours se méfier des articles qui présentent des faux témoignages sortis d'un chapeau.

          Le site de rencontre en Belgique se porte bien

          Article... blablabla... tous les mots clé --- blablabla...

          Pour Martine, qui était très timide et ne pensait pas trouver quelqu'un de  mais le site de lui a permis de trouver l' après seulement 3 tentatives.

          Alan avait très peur du virus, mais pourtant il a surmonté ses craintes et en à peine un mois il a rencontré deux jolies dont Agnès avec qui il a maintenant 17 enfants.

          Vincent lui, encore mais , à rencontré Caroline avec qui il est maintenant . Il nous livre ses impressions:

          "Jamais je n'aurais cru trouver l'amour, m'inscrire sur un site de rencontre était un geste de , surtout avec ce virus. Finalement, comme j'ai un toc, et que je crache généralement sur tout le monde, le masque est venu remédier à cet inconvénient. Le site de rencontre à brisé ma .

          Comme vous pouvez le lire, le site de rencontre à encore de beaux jours devant lui.


          Nous écrivons nous-même les articles, nous contactons quelques revues peu scrupuleuses quand elles ne le proposent pas elles-mêmes, quelques chèques et nous quintuplons la valeur des mots-clé, ainsi nous remontons dans les moteurs de recherche => plus d'inscriptions => plus de sous

          Cela se pratique puisque nous recevons ce genre de propositions de la part des annuaires qui sont sensé tester et évaluer les sites de rencontre. On nous propose d'écrire nous-même l'article pour la modique somme de... Notre site de rencontre est sérieux, nous ne sommes pas là pour faire des affaires, c'est ce que nous répondons. Je pense que cette réponse doit être très surprenante pour celui qui la reçoit.

          0 0 0 0 0 0