• 233
  • More

Doit-on garder l'anonymat sur internet

Doit-on mettre son nom sur les réseaux sociaux afin de lutter contre les comportements inciviques.Un coup d'oeil sur faccebook; et plus singulièrement aux discusions sous les articles de presse, permet de se rendre compte que l'usage du nom réel n'empêche en rien les agressions verbales et la désinformation. Une mesure à l'efficacité donc discutable, mais aux coûts inestinables pour les lanceurs  d'alertes, les victimes de harcèlement, les activistes ou les membres de minorités qui bien souvent verraient l'usage de leur liberté d'expression drastiquement limitée par l'absence de pseudonymat. 

Tous les comptes internet devraient être certifiés. Cela éviterait des comptes anonymes qui propagent des injures, méchancetés et autre. Devrait-on les faire payer? Peut -être, cela responsbiliserait les utilisateurs. Les montants ne doivent pas nécessairement être élevés. On a déjà entendu des patrons qui vont sur les réseaux sociaux pour voir s'il ne  trouvent pas leurs employés,  qui dit qu'avec les nom réels , il n'y aurait pas abus pour les mettre dehors. De plus on peut toujours mettre un nom soit disant réel et une photo soit disant aussi réel et ce n'est pas celui que vous croyez ça aussi, tant qu'on ne voit pas la personne pour de vrai.......

😀 Tout avis est le bienvenu, participez, osez, ne soyez donc pas timide... 😀

👍 N'hésitez pas à "réagir" sur une réponse, cela fera toujours plaisir à son auteur. 👍

Replies (32)
    • En fait la question est mal posée, parce que l'anonymat n'existe plus depuis bien bien longtemps et tout ça est déjà régis par des lois.

      Cette loi dispose que « les personnes éditant à titre non professionnel un service de communication au public en ligne », tels que les blogueurs, ne sont pas tenus de révéler leur identité, à condition d'avoir fourni à l'hébergeur les informations nécessaires à leur identification.

      Quid des hébergeurs et opérateurs ? « Ce texte leur impose de conserver toutes les traces de connexion. Ces données sont soumises au secret professionnel mais peuvent être transmises à la justice si celle-ci le demande », précise le juriste.

      « Il est vrai que les grandes plateformes (Twitter, Facebook, etc.) consentent désormais à révéler l'identité de délinquants à la police. Certains sites plus modestes, souvent basés à l'étranger, ne le font pas. Il est très difficile de les obliger à le faire dans la mesure où ils n'ont pas de représentation en France », constate Philippe Coen, président fondateur de l'ONG Respect Zone , une association d'assistance juridique aux personnes victimes de cyber-harcèlement.

      « Une impunité presque absolue demeure malgré la LCEN », déplore le militant. La première cause est, selon lui, le manque de moyens au niveau policier. « Il existe Pharos (plateforme en charge de la surveillance des contenus illicites sur Internet, NDLR). Les cyber-gendarmes ne sont qu'une vingtaine et ont des moyens très limités. Ils vont donc à l'essentiel, à savoir le terrorisme, la pédophile et les tentatives de suicide. De plus, ils ne traitent que de ce qui est visible du grand public. Ce qui se passe au sein des conversations et groupes privés est examiné par les commissariats de police », précise-t-il.

      La bonne question et celle qui les taraude est celle-ci:

      Faut-il interdire le pseudonymat sur internet ? Et ça c'est totalement différent. Ce que certains voudraient, c'est que tout le monde soit identifiable et donc localisable  par tout le monde. Et ça c'est hors de question parce que c'est tout simplement dangereux ! 

      Danger physique, mais pas seulement ! Imaginez qu'une recherche sur monsieur Dumont Jean-Marie de Hanze donnerait un historique de tout ce qu'il a écrit partout sur le net. Imaginez ce qu'en ferait un employeur ou un état policier. Cela se fait déjà sur des plateforme comme Facebook ou les gens se sont inscrit stupidement avec leur vrais noms. Le fisc et la police, les employeurs s'en servent déjà ! Tant pis pour les inconscients, il n'avaient qu'à réfléchir, mais si ça devenait obligatoire et partout...

      Est-ce que dans la rue, je me promène avec une plaque signalétique ??? Non, je n'ai pas envie qu'on en arrive là, ça serait l'étape suivante. 

      • Le web n'est pas un lieu anonyme ... toutes connexions, même privée, furtive, anonyme, via routeur, via vpn ou quoi que ce soit est référencée d'une manière ou d'une autre ...J'ai eu des collègues qui se sont fait virer pour des publications sur les réseaux sociaux, en même temps ils sont cons de se mettre en maladie et ensuite poster des photos d'eux en vacances à la plage, au soleil ou autre ...D'autres se sont fait virer pour des propos déplacés, donc ta vie privée tu te la garde pour toi et tes proches (et encore) et ce qui concerne le boulot, ça reste au boulot ...Pour ce qui est aussi l'identité, le profil, la photo, etc ... regardez l'émission Catfish

        • 1
        • React
        • "J'ai eu des collègues qui se sont fait virer pour des publications sur les réseaux sociaux". Il n'y a pas que ça, personne ne m'engagerait en lisant quelques articles que j'ai écrit. J'ai tout de même écrit que je pensais que le salaire était le fouet de l'esclavage moderne. Je ne me ferais pas virer, personne ne m'engagerait.

          Donc ce qui se passerait c'est que personne n'écrirait plus ce qu'il pense. Et c'est ça qu'ils visent !

          • D'accord avec ce que vous avez tous les deux dit ci-dessus. 

            Mais les avis sont sans aucun doute partagés, et selon la crédibilité de la personne, selon ce qu'elle diffuse, à partir du moment où la sincérité y est, que rien n'est transformé, moi personnellement, cela ne me causerait pas problème que l'on sache qui je suis. Je n'ai rien à cacher. Par contre je ne suis nulle part sur un réseau social comme FB, Twitter ou autre, (j'y étais d'office via le FB de mon ex, il y a quelques années) et franchement cela ne me manque absolument pas.

            Ma vie privée, reste ma vie privée, je ne l'affiche pas à tout vent, internet étant une immense toile d'araignée, on ne sait pas toujours où atterrit l'information (car le fameux dicton, "les amis de mes amis sont mes amis", donc si vos amis transmettent l'info via les leurs bonjour la discrétion.

            Je préfère la voie du fameux "mail" et encore, là aussi la prudence s'impose...

            Par contre, en rue, si une caméra me filme et détecte qui je suis, je n'ai rien contre, là non plus je n'ai rien à cacher.

            Ceux et celles que cela dérange n'ont sans doute pas la conscience tranquille. Et là bien sûr cela pourrait être gênant pour eux... (imaginons le mari ou l'épouse trompant son compagnon ou sa compagne) ou quelqu'un qui a une mauvaise intention etc.

            Mais encore une fois, cela se discute, et tout le monde a sa propre opinion, c'est acceptable et défendable.

            • Oui, mais justement, Puisque tu n'as rien à cacher, pourquoi acceptes-tu que l'on te surveille ?  Pour quelles raisons te surveille-t-on alors  ? Moi c'est le contraire, si je ne veux pas que l'on me surveille, c'est justement bien parce que j'e n'ai rien fait. Jusqu’ici, il  y a peu, c'était les suspects de quelque chose, que l'on surveillait. C'est encore une inversion de l'ordre des choses.

              "Si vous n'avez rien à cacher, vous n'avez rien à craindre."  De Joseph Goebbels

              • 1
              • React
              • ON sait bien qu'il y a des endroits en Belgique où  ils ont mis à chaque coin de  rue une caméra. Pour en finir, on cherche que la vie privée des gens soient révélées. Comme on dit si on a rien à cacher. Mais si deux amoureux veulent s'embrasser alors........on peut se demander si ceci est du voyeurisme...Où cela commence et s'arrête...

                 Si on met cela, c'est soit disant pour la protéger des voleurs etc... Est ce vrai.  Pour parler d'autre chose,  aux  Pays bas,  ils veulent obliger leurs banques à stocker toutes les transactions supérieures à 100 euros dans une grande base de données. Les critiques mettent en garde contre une violation catastrophique de la législation sur la protection de la vie privée. On est plus libre dans son propre pays..et on nous dit être en démocratie . Tout ceci soit disant concerne le blanchiment d'argent.

                • 1
                • React
                • Je n'ai rien demandé du tout, c'est un système qui est mis en place, pas à ma demande, ni d'autres personnes j'imagine, (surtout pas les malfrats) en fait ta question est une question à double tranchant Baloo  mdr.

                  Maintenant, honnêtement, que l'on me surveille ou pas, c'est pas un souci pour moi, du moment que l'on ne tente pas de rentrer dans mon lieu de résidence, via les infrarouges (si je ne me trompe) car je sais que cela existe, ces systèmes où l'on peut voir à travers les murs... (sans doute pas nettement, mais du moins on verrait des formes, donc s'il y a de la vie, une personne étendue sur le sol... si cela bouge, (je ne regarde pas que des films ou séries policiers) mais ayant été mariée "à un Inspecteur de Police Principal, il y a tout de même des choses dont je suis au courant, que j'ai appris au fil du temps...

                  J'ai également presté auprès d'un bureau où les policiers étaient en civil... Je ne dévoilerai pas toutes mes informations... Je sais qu'il n'y a pas que les caméras qui nous surveillent, bien d'autres éléments mis en place le font...

                  • 😲 1
                  • React
                  • Petite parenthèse fleurbleue20, as-tu vu la réponse que je t'ai donnée il y a quelques jours concernant la téléphonie et ses problèmes (OMBUDSMAN) ??? Comme tu n'y donnes pas suite, j'essayais seulement de t'aider davantage.

                    • merci j'ai envoyé un recommandé à l'adresse et on verra

                      • Ce sont des caméras thermiques, ça dessine le contour de toute source de chaleur.  Dans le noir ça donne ça.

                        Mais au travers des murs..., ta petite personne n'est pas beaucoup plus chaude que ta pièce, il faudrait sans doutes une sacrée sensibilité pour détecter ta présence. En fait dans une maison super bien isolée, on ne devrait pratiquement rien voir. Si ta maison est une passoire, ça fera une grosse tache rouge, plus c'est rouge plus c'est chaud. Apparemment, la maison à droite est beaucoup mieux isolée.

                        Mais oui, c'est un argument a double tranchant, c'est justement ce que je voulais te faire remarquer. On a besoin d'une vie privée. Même dans l'exemple que tu prenais, un gars qui trompe sa femme, ça relève de la vie privée, c'est un problème entre le gars et sa femme, ça ne regarde personne d'autre, d'autant que ça reste légal même si ça n'est pas moral.

                        C'est tellement vrai, que tu n'as pas le droit de pister ton époux. Il existe des traceurs GPS très bon marché, tu n'as pas le droit d'en placer un sur la voiture de ton conjoint, du moins à son insu. Tu ne peux le faire que si ce sont tes enfants et si ils sont mineurs, mais là, c'est pour leur sécurité, (malheureusement) Et c'est très bien comme ça.

                        Tout ça est déjà largement réglementé. Tout ce que je fais à partir du moment ou c'est légal n'a pas à être écrit quelque part, peu importe où et chez qui. Imagine ce qu'Hitler aurait fait d'un tel niveau de surveillance, ce n'est pas 20 millions mais 40 ou 60 qui auraient été exterminés, ils n'avaient eux non plus, rien à se reprocher... Quand on commence à surveiller des gens qui n'ont rien fait, ça n'annonce jamais rien de bon...

                      • De toute manière, ce que l'on oublie ou que l'on n'y pense pas toujours, ce sont tous nos objets dits "connectés" qui peuvent et sont susceptibles de nous suivre, de nous pister. (TV, smartphone, ordinateur, robot, appareil de surveillance à la maison, tout ce que l'on peut éventuellement connecter ou programmer à distance et j'en passe...) Mais cela on a tendance à l'oublier, car cela fait partie du quotidien. Les achats que l'on effectue via internet, on va à la banque, à la poste, bref partout la surveillance est présente. Certains commerçants, grandes surfaces, même des restaurants, des bars, cafés, plaines de jeux, des parcs, des musées, cinémas, les stades de foot, les sites touristiques etc. (la liste est longue)

                        Tiens par exemple, Toi Baloo, tu nous surveilles en tant qu'Administrateur ainsi que d'autres assurément  mdr.

                        Moi cela ne m'inquiète pas et ne me fait surtout pas peur.

                        • 😆 1
                        • React
                        • La plupart des faux profils sont féminins, même si derrière c'est un homme. Je n'ai pas connaissance qu'il existe des brouteuses. Ils prennent essentiellement des profils féminins, parce que les hommes sont plus naïfs et sensible à certains arguments souvent physiques... ils savent très bien jouer le rôle de la femme. Mais moi je fait très attention aux hommes également. Un faux profil homme, est souvent teinté de signe de richesse, ils mettent par exemple, ça arrive souvent, une photo d'un homme sur un bateau, ça fait un peu paradisiaque. Les femmes sont certainement plus sensibles aux signes de richesse...

                          • Un homme se laisse berner par une paire de nichons, une femme par un sac louis Vuitton 😁 Des broutteuses pas à ma connaissance, mais des racoleuses c'est possible en effet, il y en as eu quelques unes sur meetsee (et TFL)

                            • Donc , sortir la batterie (mais ne pas la perdre...).

                              • C'est un peu ça, sans faire de généralité. Cela voudrait dire que les femmes sont plus malines que les hommes... :-)

                                • Parce que tu as un GSM de 1928 toi. Depuis longtemps on ne sait plus sortir des batteries et comme tout est maintenant collé ça coûte un pont de les remplacer, ou d'ailleurs d'y faire quoi que se soit comme réparation. Si j'étais complotiste je dirais que c'est fait exprès. Je suis complotiste ! C'est fait exprès. 

                                  • C'est vrai. J'avais un petit Nokia. Mais mon fils m'a procuré un Windows Phone, nettement plus compliqué (même trop) mais probablement déjà dépassé.

                                    • WindowsPhone ?? c'est devenu un collector ton objet de curiosité 😁En effet le Nokia 3310 n'a pas de système de géolocalisation 😂 

                                      • 😆 1
                                      • React
                                      • Je ne vais pas dépenser des sommes colossales pour un appareil dont je n'ai que peu besoin. De plus, certains appareils sont tellement compliqués qu'on perd un temps fou à en étudier les fonctions plutôt que de pouvoir réellement les utiliser (j'ai eu l'occasion de me casser les dents sur un i-phone...). Au plus tard depuis Christo (c'est l'artiste qui a emballé, avec Jeanne-Claude, le Pont Neuf et l'arc de triomphe à Paris ainsi que le Reichstag à Berlin), on sait que, dans notre culture socio-économique, l'emballage a tendance à l'emporter sur le contenu. 

                                        https://www.google.com/search?client=opera&q=emballage+pont+neuf+paris+christo&sourceid=opera&ie=UTF-8&oe=UTF-8

                                        • 😥 1
                                        • React
                                        • Le smartphone est juste un "all-in-one", un couteau suisse dont la mauvaise utilisation peut t'y laisser un doigt ou deux ...

                                          • 😆 1
                                          • React
                                          • Mince ils ont récidivé, ils avaient déjà fait ça avec l'arc de triomphe... c'est quoi le but, c'est de jeter l'argent par les fenêtres le plus ridiculement possible ?

                                          Login or Join to comment.